TERRE SACREE A RESPECTER MAIS AUSSI A CRAINDRE

 

Nous savons qu’elle est âgée de quelque 4,5 milliards d’années. Elle cache bien ses secrets que l’homme tente de découvrir les merveilles, le volcanisme, les phénomènes. les geysers. La terre  interroge, intrigue et fascine parmi ces mystères

 LES MERVEILLES

Les terrasses de PAMUKKALE (Turquie )

             

C’est un phénomène unique au monde donnant un paysage incroyable, formé d’un monumental escalier en traversin dû à la roche calcaire avec des marches de 1 à 6 m. d’hauteur, bordées de stalactites transformées en piscines naturelles en forme de demi-lune.

L’antelope CANYON

C’est sans doute l’un des plus beaux bijoux de l’Amérique et certainement l’un des lieux le plus magiques de l’ARIZONA, le lieu où l’eau coule à travers les rochers.

Les blooms d’Australie

Les BLOOMS sont des vagues d’un bleu fluorescent qui viennent mourir sur la plage. Cette lumière bleue est émise par des microscopiques organismes marins appelés la luciférase qui provoque une réaction chimique appelée la bioluminescence.

Les draps de Maranhão du Brésil.

Ses dunes de sable blanc ressemblent à des draps séchant au soleil et sont parsemés de bassins d’eau émeraude remplis par les pluies tropicales comme autant de piscines naturelles.

Les moerakis Boulders de Nouvelle-Zélande

Des légendes ont raconté qu’il s’agissait de gros œufs d’une espèce inconnue de dinosaure, voire d’une espèce extraterrestre. En fait, ce sont des rochers formés par dépôts de sédiments calcaires après une érosion de 60 millions d’années dans le sable.

LA VAGUE DES ETATS-UNIS

Tel est le nom de cette formation rocheuse, ondoyante qui présente un superbe dégradé de couleurs, rouge, orange, rose, blanc. Elle est composée de grès tendre remontant à l’époque du Jurassique (-200 à -145 millions d’années ) Les roches de la Vague sont si fragiles que l’accès à ce lieu est sévèrement réglementé. 20 randonneurs par jour, par tirage au sort, sont autorisés à s’y aventurer.

LE GRAND PRISMATIC SPRING ( ETATS-UNIS )

Situé dans le parc du Yellowstone ( premier parc national au monde ) le Grand Prismatic contient les deux tiers des geysers de la planète. Il se présente comme un immense cratère d’eau chaude aux couleurs éclatantes, bleu profond au centre, puis turquoise, vert, jaune et orange à mesure qu’on se rapproche des bords. L’eau atteint plus de 70°, réchauffée par les entrailles de la Terre.

L’OEIL DU SAHARA EN MAURITANIE

En survolant le désert du Sahara, on peut observer cette étonnante structure de 50 kms de diamètre, formée de plusieurs cercles concentriques qui ressemble à un œil braqué vers le ciel, d’où son surnom, même visible depuis l’espace.

LE HORSESHOE BEND DES ETATS-UNIS

 

Encore un paysage époustouflant de l’Ouest américain. La

courbe du fer à cheval, un surnom qui se comprend aisément quand on aperçoit sa forme  qui n’est autre qu’un méandre du fleuve Colorado, qui coule au fond d’un canyon abrupt dessiné par l’érosion.

LE COLLINES DE CHOCOLAT DES PHILIPPINES

Ces drôles de collines coniques aux courbes étonnamment régulières sont l’attraction principale de l’Ile de Bohol. Au nombres de 1268, elles seraient nées d’une querelle entre deux géants mais plus sérieusement, leur formation remonte à 2 millions d’années suite à l’accumulation de couches de corail et de coquillages au fond de la mer. La tectonique des plaques aurait fait émerger les collines hors de l’eau avant que l’érosion fasse le reste et leur donne cette couleur chocolat.

LA PORTE DE L’ENFER DU TURKMENISTAN

Ce gouffre de feu de 70 m de diamètre et 20 m de profondeur brûle depuis 46 ans. Des langues de feu léchant les parois du cratère s’en échappent. Le spectacle attire des milliers de touristes chaque année. Une véritable attraction pour ce pays, l’un des plus fermés au monde. C’est dans la pénombre du crépuscule que la lueur ardente est la plus spectaculaire.

LE LAC NATRON DE TANZANIE

C’est un lac d’un genre peu particulier. Déjà, il est rose, ensuite contrairement à la plupart des autres lacs, il est fortement salé et enfin, il est extrêmement mortel. Le moindre contact avec ses eaux peut s’avérer fatal. Les animaux qui ont la mauvaise idée de s’y aventurer se retrouvent pétrifiés. Son eau contient une grande quantité de soude et de bicarbonate de sodium et permettait dans l’Egypte antique de momifier les corps en statues de sel.

LES LACS DE PLITVICE EN CROATIE

16 lacs aux eaux vert émeraude reliés entre eux par une ou plusieurs cascades ( 92 au total ) et entourés d’une végétation luxuriante laissées à l’état sauvage au milieu de laquelle prospère une faune variée d’ours, loups, oiseaux, salamandres en plein centre de la Croatie. C’est une merveille de la nature, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979.

LES MONTAGNES ARC-EN-CIEL DE CHINE

 

Dans le parc géologique de ZHANGYE DANXIA, un paysage de montagnes escarpées offre aux yeux des visiteurs sur plus de 500 km2 d’étonnantes rayures multicolores, cuivre, ocre, jaune, blanc, vert, kaki, donnant à ces formations de gigantesques allures. Si ces couches arcs-en-ciel sont aujourd’hui exposées, c’est à cause de la tectonique des plaques de la Terre.

LE LAC ABRAHAM DU CANADA

 

Ne vous fiez pas à ce paysage incroyablement beau  d’approcher une flamme pour voir s’élever

 une impressionnante colonne de feu. Les cureuses bulles blanches qui apparaissent sur la surface gelée du lac sont composées de méthane : un gaz extrêmement inflammable.

 

L E S  P H E NO M E N E S  E X T R E M E S  D E  L A  T E R R E

LES AURORES POLAIRES

C’est un spectacle naturel à couper le souffle, c’est celui de ces aurores que l’on peut observer sous les hautes latitudes des régions polaires. Ces longues bandes de couleur qui strient le ciel nocturne ondulent tel un rideau de lumière tantôt vert, bleu, orange, rouge, jaune

LES TEMPETES DE POUSSIERES

Ce sont de gigantesques tempêtes composées de sable et pouvant atteindre une hauteur de 2 km sur presque 100 km de largeur. Ils se forment lors d’une grande dépression orageuse au-dessus du désert provoquant à amener les vents à converger vers son centre. Une tempête de sable a frappé la ville de PHOENIX le 18 août 2011

LES VOLCANS

Les volcanologues du monde entier cherchent les signes de réveil de volcans, comme un sol qui gonfle et craque à la surface, une augmentation de petites éruptions, tremblements de terre ainsi que les changements de gaz s’échappant du sol. L’un des plus grands volcans d’Islande est entré en éruption après un sommeil de 2 siècles. Son éruption se trouvait à l’échelle de 4 sur l’index d’explosivité volcanique de 1 à 8. Un volcan de 8 décimerait la civilisation humaine entière. 

LES TSUNAMIS

 

Ils naissent lors de phénomènes géologiques violents : tremblements de terre sous-marins, glissements de terrain, éruptions volcaniques subaquatiques. Un tsunami dû à un séisme record peut libérer plus d’énergie que 23.000 bombes atomiques du type  » HIROSHIMA « . Lorsque la vague sismique se rapproche de la côte, elle est ralentie par le plancher océanique des eaux moins profondes et sous cette formidable compression, un mur aquatique peut atteindre 30 m. d’hauteur.

LES TEMPETES DE GLACE

 

Bien plus dangereuses que les tempêtes hivernales, les tempêtes de glace surviennent quand deux couches d’air froid prennent en sandwich une couche d’air chaud. La pluie traverse la première couche et gèle, tombe dans la couche chaude et fond complétement puis heurte la deuxième couche froide. Sa température descend en dessous de 0°, mais la pluie ne gèle qu’en atteignant le sol, où elle laisse une lisse couche de glace sur tout ce qui se trouve en dessous des 0°.

LA FOUDRE EN BOULE

Cette perturbation apparaît généralement sous la forme d’une sphère de 10 à 30 cm. très brillante qui flotte dans l’air quelques secondes avant de s’évanouir ou d’exploser. Cette foudre en boule peut entrer par la fenêtre à l’intérieur d’une maison. La foudre en frappant le sol évapore le dioxyde de silicium contenu dans la poussière. Si le sol contient du carbone, celui-ci vole l’oxygène de l’oxyde de silicium, le transformant en vapeur, créant ainsi une sphère lumineuse temporairement dans le ciel.

LES OURAGANS

KATRINA, IRENE, IVAN, HUGO, HARVEY, IRMA. Les ouragans se voient attribuer des noms qui ne trahissent pas des phénomènes climatiques spectaculaires et souvent catastrophiques. Ces tempêtes géantes se forment au-dessus des océans et soufflent des vents à des vitesses comprises entre 118 et 360 km/h  s’étalant jusqu’à 500 km de distance. Elles parcourent environ 20km/h et comme elles perdurent plusieurs jours en provoquant d’importants dégâts .

LES GEYSERS

Ce mot désigne ces gerbes d’eau chaude qui jaillissent du sol. Ces phénomènes naturels se produisent lorsque l’eau souterraine monte en ébullition sous l’effet d’une activité volcanique mais ne peut circuler librement et donc se dirige vers la surface de la terre. La pression augmente jusqu’à ce que l’eau explose et jaillisse dans un gigantesque panache aérien.

LA FAILLE DE SAN ANDRES

La menace est grande pour l’ETAT de CALIFORNIE. Chaque année quelque 10.000 séismes secouent son sol, mais rien en comparaison de ce que pourrait attendre cette région. Selon les spécialistes, tôt ou tard, un séisme  supérieur à 6,7 de magnitude viendra secouer la région et pour cause, la plaque pacifique glisse le long de la plaque nord-américaine suivant une faille de 1.300 km nommée SAN ANDREA. Or plus une faille est longue, plus elle libère d’énergie sous forme de secousses sismiques au moment où elle rompt.

LE PLUS GRAND DESERT SALE DU MONDE

Aux bords de la Cordillère des Andes, l’Altiplano est un vaste plateau perché à environ 3.650 m au-dessus du niveau de la mer. Là, se trouve une région vaste et plate entourée de hautes terres dans laquelle un grand lac salé préhistorique s’est jadis formé. A cours des 36.000 dernières années, le lac s’est lentement tari, laissant une immense plaine couverte d’une épaisse croûte de sel appelé SALAR DE UYUNI.

LES RIVIERES SOUTERRAINES

Aux Philippines, l’île de Palawan est constituée d’une couche calcaire de 500m d’épaisseur alvéolée d’un réseau complexe de grottes, dont certaines pourraient loger des avions de ligne. Ces grottes se sont formées suite à l’écoulement de l’eau de pluie et des rivières. Dans les profondeurs de ce relief se trouve la rivière PUERTO PRINCESA sui voyage sur 8.2 km à travers un dédale d’ouvertures jusqu’à atteindre la mer de Chine méridionale.

LES FJORDS

Les fjords sont de longues et profondes vallées côtières qui ont été inondées par la mer. Ces vallées que l’on associe aux paysages de la Norvège et de la Suède, se rencontrent également dans les océans Atlantique et Pacifique, de même qu’au Chili, en Nouvelle-Zélande, au Canada, en Alaska et au Groenland.

LES GROTTES

Les grottes les plus communes sont sculptées par un processus dit de dissolution. Elles se forment lorsqu’une roche soluble telle que le calcaire ou le marbre est lentement dissoute par l’acide naturel de l’eau souterraine. Celle-ci, en suintant à travers les failles et articulations de la roche creuse au fil du temps des crevasses, puis des ravins en enfin des grottes.

LA GROTTE DE CASTELLANA ( ITALIE )

L’une des plus belles grottes, situées dans les Pouilles est à 40 km de Bari. Cette merveille grotte se développe dans les assises du plateau des Murges au sein desquelles, elle s’enfonce par un gouffre profond de 60 m. Du fond de ce puits, partent des couloirs dont le réseau se ramifie sur une longueur de 2 km, reliant d’immenses salles. Les décors d’albâtre et de calcite que renferme la grotte de Castellana constituent une véritable féerie. elle a été découverte par le professeur ANELLI qui y descendit le 23 janvier 1938. Des visites y sont organisées.

LA GROTTE DES DEMOISELLES

Dominant la plaine française du Languedoc, la montagne de Thaurac dresse sa falaise de calcaire gris que perce l’œil noir d’une caverne. Ici s’ouvre la grotte des Demoiselles. Jouissant d’une pareille situation, on comprend qu’elle ait de tout temps fasciné les habitants. La légende voulait peuplée de demoiselles, c’est à dire de fées à qui on prêtait mille pouvoirs merveilleux ou maléfiques. Découverte en 1776, sa splendeur dépassait toutes les merveilles de la légende. On peut la visiter grâce à un aménagement féerique et judicieux.

La météorite du Golf du Mexique

Une météorite de 10 km de diamètre a heurté la golfe du Mexique, il y a 66 millions d’années provoquant une catastrophe écologique planétaire. Heureusement pour nous, de tels événements ne se produiraient que tous les 100 millions d’années, mais on estime à près de 20.000 tonnes de matériel météoritique qui franchissent l’atmosphère terrestre chaque année, heureusement à l’état de poussière.

LA VILLE DE LIUZHOU EN CHINE ( ville ou forêt )

Cette cité aux allures futuristes est en train d’être construite en Chine et devrait être achevée en 2020. Elle devrait permettre de lutter efficacement contre la pollution avec comme effets : 57 tonnes de polluants seront absorbés par année tandis que 900 tonnes d’oxygène seront produits et libérés.

PEUT-ETRE, LE FUTUR AVENIR DE LA PLANETE ?

SPLENDEURS NATURELLES DE L’EUROPE

Le Vatnajokull

C’est le plus grand glacier de l’Islande mais aussi de l’Europe. Il forme une immense coupole qui atteint 2000 m d’altitude et s’étale sur 8.400 km2 de superficie, soit presque la superficie de la Corse. Ses glaces se divisent en petits icebergs sur les eaux des lacs qui le bordent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :